Il y a deux décennies, l'univers de la communication et des médias a connu une véritable révolution.

Antoinette Fouque - Espace des femmes


Antoinette Fouque - Espace des femmes

Théoricienne et auteure

Antoinette Fouque (http://www.espace-des-femmes.fr/antoinette-fouque/) fait la lumière sur la féminologie dans les pages de 3 essais. La théoricienne invente le terme "féminologie", dès lors qu'elle a une aversion pour les noms en "-isme" qui, selon elle, renvoient à une théorie. La lutte de cette féministe ne cède pas aux tentations de l'activisme sans concessions, elle revendique son attachement au statut de mère, qui ne peut s’opposer à la libération des femmes. Antoinette Fouque n'était pas réellement sur la même ligne que l'essayiste Simone de Beauvoir et ce que cette dernière défend dans "Le deuxième sexe".

Antoinette Fouque, la femme de lettres

Antoinette Fouque voit combien les femmes ne tiennent qu'une place mineure dans le milieu du livre en coudoyant les milieux littéraires de la capitale. Lieux d’échanges, les librairies lancées par l'écrivaine ouvrent leurs portes jusqu'à minuit. Sa société d'édition donne les moyens à Antoinette Fouque de promouvoir la création féminine.

Une militante de toutes les luttes

Antoinette Fouque s’est engagée dans dans tous les combats pour les droits des femmes. Elle s’engage notamment pour Aung San Suu Kyi face à la dictature birmane. Antoinette Fouque s'exprime à l'ONU et partout dans le monde pour prendre la défense de la cause des femmes.

Antoinette Fouque, une jeunesse entre Marseille et Paris

Antoinette Fouque conservera jusqu'à sa mort un ancrage politique marqué à gauche de sa jeunesse passée dans un milieu ouvrier. Cette grande militante est née à Marseille. Antoinette Fouque suit d'abord des études à Aix-en-Provence puis rejoint La Sorbonne. La Marseillaise rencontre son mari quand elle est toujours à l'université. C'est dans la cité phocéenne qu'elle passe une enfance sereine.

Afin d'esquiver toute récupération, la marque MLF a été déposée à l'INPI. Le droit des femmes a été la principale lutte de la vie d'Antoinette Fouque. Au début de la décennie 80, la grande militante quitte le MLF lorsqu'elle s'envole pour les USA. Le MLF est à cette période en proie à des luttes internes et perd de l’influence. En 1989, à son retour à Paris, Antoinette Fouque crée une nouvelle structure nommée l'Alliance des femmes pour la démocratie.